Soins médicaux en Tunisie

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:

Depuis plusieurs décennies déjà, des milliers de touristes africains et même européens choisissent la Tunisie pour se faire soigner. Cette terre d’accueil présente le meilleur choix de la consultation médicale pour se faire soigner dans des conditions optimales et avec un coût abordable.

Clientèle diversifiée

D’abord, la Tunisie bénéficie donc d’un emplacement géographique privilégié qui la place en première position des destinations de tourisme médical pour les européens. En outre, ce pays offre des soins de qualité, économiques et aux normes universelles. En effet, le coût de la tunisien ainsi que le coût de change permettent aux patients étrangers de profiter des soins de chirurgies moins chers mais de toute aussi grande qualité qu’en Europe. Ainsi, des milliers de patients canadiens, québécois, français, anglais et italiens choisissent cette destination pour se faire opérer ou simplement se soigner. Sans oublier bien évidement le flux des malades libyens et algériens qui viennent tout au long de l’année pour faire des traitements et des soins médicaux dans nos cliniques.

Plusieurs patients de pays africains, ont choisi de bénéficier de certaines spécialités chirurgicales indisponibles dans leurs pays. Alors que les européens préfèrent se soigner en Tunisie parce que certaines spécialités chirurgicales sont trop chères dans leur pays.

En faisant appel à une agence spécialisée dans le rapatriement du corps et le tourisme médical, vous vous donnez le maximum de chances de réussite à vos coins en Tunisie. JM-assistance prendra en charge les formalités de visas, l’accueil à l’aéroport, l’hospitalisation, l’hébergement et transfert de retour.  Pour conclure, le Tunisie est une destination phare pour ceux qui sont en quête de soins lourds indisponibles dans leurs pays, on parle surtout des africains, ou bien des soins à moitié prix c’est le cas de tourisme médicale.

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »